Gabon/Tentative d'enlèvement du Pr OVONO EBE, la famille dénonce un rapt sauvage.

Jonas MOUKALA | 20-Juil-2021 | 0



Libreville, 20 juillet 2021. Suite à la tentative d’enlèvement dont a récemment été victime le professeur Mathurin OVONO EBE, président du SNEC UOB, syndicat national des enseignants chercheurs section université […]

Libreville, 20 juillet 2021.

Suite à la tentative d’enlèvement dont a récemment été victime le professeur Mathurin OVONO EBE, président du SNEC UOB, syndicat national des enseignants chercheurs section université Omar BONGO, sa famille dénonce un rapt sauvage.

Le 28 juin dernier, le professeur Mathurin OVONO EBE, leader du SNEC UOB a été enlevé par des hommes encagoulés, conduit dans un lieu secret, où il subira l’interrogatoire et sera torturé. Alors qu’il regagnait son domicile d’Essassa à 14 kilomètres de Libreville.

Sa famille est montée au créneau ce 19 juillet, à la faveur d’un point de presse, pour  «Dénoncer publiquement et condamner ce rapt sauvage et lâche, digne d’une époque surannée exécuté par les individus mus par la barbarie et les règlements de comptes personnel.», selon les propres termes de son porte parole.

Sammuel MEZUI se dit choqué par de tels actes. «Nous sommes profondément outrés par les agissements de ces lugubres personnages passés maitres dans les actes qui sont loin d’honorer le Gabon, l’Etat de droit, son exécutif, les institutions constitutionnelles et l’ensemble de son gouvernement.», a t-il dit.

Tout en précisant que l’infortuné paie là les frais de son activisme syndical. «Le seul et unique grief est sa posture, sa stature de défenseur des intérêts des enseignants chercheurs, en vue de l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail.»

Ces actes d’intimidation ne vont nullement freiner l’élan du syndicaliste. «Dans ce combat d’excellence éducative et de bien être d’enseignants, aucune de ces manœuvres ne fera reculer Mathurin OVONO EBE. Il a un mandat du SNEC UOB qu’il mènera à son terme.», a ajouté le porte parole de la famille.

Partagez sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *