Gabon / Santé : Le ministre en soutien à la FSBO pour distribuer les moustiquaires imprégnées.

Samuel Joy | 16-Juil-2021 | 0



Libreville, le 16.07.2021 VTC – Le ministre gabonais de la santé, Guy Patrick OBIANG a battu le bitume ce jeudi pour distribuer les moustiquaires imprégnées après la cérémonie de lancement officiel de la campagne de lutte contre le paludisme organisée par la Fondation Sylvia BONGO ONDIMBA.

En homme dévoué et rompu à la tâche, Guy Patrick OBIANG s’est montré pragmatique en enfourchant son cheval de bataille pour une lutte sans relâche contre le paludisme aux côtés des populations de la plaine AYEME fortement impactées par cette maladie. «Nous sommes venus sur le terrain pour toucher les familles, pour toucher les communautés afin de mettre à leur disposition la moustiquaire imprégnée» a-t-il affirmé.

Selon le médecin chef du Centre médical de NTOUM Dr Eugénie WORA, la transmission des parasites à l’origine du paludisme se ferait surtout pendant la nuit par les piqures de moustiques femelles, et qu’il faudrait en conséquence la moustiquaire pour lutter efficacement, en protégeant les populations pendant leur sommeil.

Cette campagne qui a pour thème « Zéro Palu ! Le Gabon s’engage » et pour slogan « tirer un trait sur le paludisme » reste un engagement pour les membres de la Fondation Sylvia BONGO ONDIMBA, et entend s’étendre sur les autres localités sanitaires lourdement affectées. «Ce ne sont pas des actions isolées. C’est un engagement pour les femmes, pour les enfants. ça fait parti de nos initiatives….Nous nous déplaçons pour toucher ces cibles là et leur permettre d’améliorer leur quotidien», a déclaré la vice-présidente de la FSBO, Dr Simone MENSAH.

A savoir qu’en plus des 30 milles moustiquaires imprégnées, la Fondation Sylvia BONGO ONDIMBA effectue des tests de diagnostic rapide (TDR) et distribue également des médicaments aux personnes infectées, selon l’espèce du paludisme afin de faciliter le traitement et l’élimination.

 

Partagez sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *