Gabon / Diplomatie : le président de la RCA n'est pas au fait des éléments qui sous - tendent les allégations d'abus sexuels.

Marie Ange REDOMBINA YENO | 13-Oct-2021 | 0



Libreville le 13.10.2021 VTC –
En visite de travail et d’amitié en terre Gabonaise ce 13 octobre 2021, le président Centrafricain Faustin Archange TOUADERA a dit ne pas être au fait des éléments qui sous – tendent les allégations d’abus sexuels portées par les Nations-Unies contre les soldats gabonais de la minusca.

« Le Gabon et la République Centrafricaine entretiennent de très bonnes relations. Ça a été l’occasion pour nous, de passer en revue l’ensemble de notre coopération et de voir comment nous pouvons continuer et renforcer ces relations. Cela fait 25 ans que le contingent gabonais travaille , aide la Centrafrique à retrouver la paix et la sécurité . Nous avons écouté le communiqué des Nations-Unies pour des allégations d’abus sexuels. Aujourd hui, nous ne sommes pas au fait des éléments qui sous – tendent cela. Comme c’est des faits qui se seraient reproduits en RCA, nous avons demandé que nous soyons dorénavant impliqués dans les enquêtes qui sont en cours, que ce soit du côté des Nations-Unies ou du gouvernement gabonais « , a indiqué Faustin Archange TOUADERA, à l’issue du tête à tête avec le chef de l’Etat Gabonais Ali BONGO ONDIMBA.

Le président Centrafricain marque ainsi son étonnement devant ces accusations d’abus sexuels portées sur le contigent gabonais de la minusca dans son pays qui ont amené le gabon à rappeler ses soldats.

Les deux missions d’enquête dépêchées par le ministère de la défense du Gabon ont d’ailleurs livré leurs premiers résultats. Lesquels d’ailleurs disculpent ces soldats.

Cette visite de travail et d’amitié de Faustin Archange TOUADERA s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale et multisectorielle entre Bangui et Libreville. Des questions d’ordre securitaire au sein de l’espace sous régional étaient au menu des échanges entre les deux personnalités.

Cette visite intervient après celle du 27 Novembre 2020. Le président centrafricain avait foulé le sol librevillois pour prendre part aux travaux de la 18 ème session ordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEEAC, Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale.

Partagez sur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *